Catastrophé Plutôt Qu’Apostrophé?

Lorsque je vois le niveau d’imbécillité que je peux atteindre, je suis catastrophé plutôt que seulement apostrophé. Cela fait mal au fond de son fort intérieur de se laisser duper pas son manque d’engagement ou de torpeur par peur ou manque de compassion. On se doit à soi-même de réaliser qu’on est une âme plutôt que seulement un cerveau. Donc on est en général doté de l’aptitude développable d’éviter des catastrophes évitables. La volonté de faire des progrès et de penser au bien d’autrui nous permet de comprendre que nous sommes beaucoup plus que notre cerveau. Nous sommes des âmes!

Ed Askmo
KnowsAbout.com

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *